Les trames écologiques le long du Cens (nord de Nantes) - 2/2

Comment améliorer le corridor écologique reliant le réservoir du Parc de la Gaudinière à celui de l’Erdre et ses abords ?

Text

Le terrain d’étude choisi correspond à un corridor écologique reliant deux réservoirs de biodiversité (Nantes Métropole, 2015). Il suit la rivière du Cens entre le Parc de la Gaudinière et son embouchure. Une attention particulière a été portée sur les éclairages au sein des Trames Verte et Bleue. A. Loquet et C. Clauzel (2018) estiment que l’éclairage perturbe significativement les espèces quand il se trouve dans un rayon de moins de 50 mètres. Grâce aux productions de C. Azam et al. (2018) et de C. Angerand (2021), on retrouve des critères de catégorisation des éclairages : intensité, spectre lumineux, direction, position et durée d’éclairement. Après les relevés de terrain, le travail s’est concentré sur la représentation cartographique des informations collectées. Une approche par points de conflits a été constituée pour dépasser les seules considérations de pollution lumineuse. La figure 1 représente les Trames Verte et Bleue de la zone d’étude. Les espaces verts sont constitués de bosquets, de haies feuillues mixtes, continues et arbustives ou pluristratifiées de plus de 10 m, constituant de bons points pour caractériser la qualité des Trames Verte et Bleue (Locquet et Clauzel, 2018).

Figure1 - Représentation des différentes trames présentes sur le corridor d’étude

Image

La figure 2 représente tous les lampadaires présents sur le terrain d’étude. Les éclairages blancs sont représentés en orange et les éclairages jaunes en jaune. Les variations d’intensité perçues sont modélisées par une variation de taille des figurés. Ensuite, la directionnalité de la lumière est caractérisée par un rond lorsque l’éclairage se fait à 360° et par un triangle lorsqu’il se fait à 180° vers le bas. Enfin, les espaces en dehors de la trame mais dont les éclairages peuvent avoir une incidence sur elle (fenêtres, baies vitrées et spots de façade) ont été catégorisés en espace public d’une part et privé pour le camping et les habitations à proximité d’autre part.

Figure 2 - Trames Verte et Bleue et pollution lumineuse le long de la zone d'étude

Image

Si agir sur la lumière utilisée par les particuliers dans leur foyer et ayant une incidence sur l'extérieur est complexe à mettre en œuvre, en revanche, sur les espaces publics, un certain nombre d’aménagements et d’équipements pourraient jouer un rôle non négligeable dans l’amélioration de la qualité de la trame. En voici quelques-uns :

  • changer les lumières blanches par des lumières jaunes pour baisser l’intensité lumineuse globale ;
  • augmenter la période d’extinction des lampadaires. Actuellement l'éclairage des chemins est uniquement éteint entre 1h et 5h du matin ;
  • densifier la végétation arbustive au nord afin de laisser moins de brèches au passage des éclairages publics et domestiques ;
  • édifier un mur végétalisé entre le corridor et le camping pour bloquer son éclairage, allumé du coucher au lever du soleil ;
  • diminuer l’intensité de l’éclairage de la ligne de tramway et des routes ;
  • supprimer le chemin éclairé qui traverse le corridor. Son utilisation pourrait se restreindre à une pratique de jour ;
  • agir sur les passages reliant le corridor aux réservoirs. Des berges de largeur suffisante doivent être artificiellement aménagées sous les ponts pour permettre le passage sécurisé de certains petits mammifères.

La continuité écologique le long du Cens est perturbée par les pollutions lumineuses qui fragilisent les écosystèmes. La prise en compte du mode de vie nocturne de certaines espèces et la limitation de la fragmentation lumineuse sont essentielles à appréhender pour garantir le bon état écologique de ces milieux naturels.

Illustrations

Figure1 - Représentation des différentes trames présentes sur le corridor d’étude

Figure1 - Représentation des différentes trames présentes sur le corridor d’étude

Figure 2 - Trames Verte et Bleue et pollution lumineuse le long de la zone d'étude

Figure 2 - Trames Verte et Bleue et pollution lumineuse le long de la zone d'étude

References

Electronic reference

Agathe GUÉRIN, Alexane LE CLOËREC, Alban MARCHAND and Vanelle VALCY, « Les trames écologiques le long du Cens (nord de Nantes) - 2/2 », Cahiers Nantais [Online], 1 | 2021, Online since 16 January 2023, connection on 27 January 2023. URL : http://cahiers-nantais.fr/index.php?id=1648

Authors

Agathe GUÉRIN

By this author

Alexane LE CLOËREC

By this author

Alban MARCHAND

By this author

Vanelle VALCY

By this author

Copyright

© Copyright