La Communauté de communes de Nozay, un patrimoine à préserver et une offre en services et emplois qui tendent à se diversifier

Outline

Text

Cet article est la synthèse d'un travail réalisé par des étudiants de Licence 3 Géographie et Aménagement de l'IGARUN à partir de données recueillies lors de l'atelier terrain de l'option « Enjeux économiques et politiques dans les espaces ruraux » en mars 2021.

Le départ durable des populations urbaines ou périurbaines vers la campagne s’accroît depuis plusieurs années, ce qui transforme le profil de leurs habitants. Lieux de production agricole ou réservoirs de main d’œuvre des grandes villes, les petites communes situées en couronne des agglomérations peinent à rester dynamiques face aux territoires urbains bien plus denses et imposants en tous points. Le secteur agricole, certes majoritaire en termes d’espace, ne compense pas en termes d’apport économique, ni d’offres d’emploi. Ainsi les communes périurbaines sont souvent englobées dans les pôles urbains voisins. Or la Communauté de communes de Nozay refuse ces logiques tant vis-à-vis de Nantes Métropole que de Châteaubriant. Elle a ainsi mis en place une stratégie pour se développer en valorisant et en dynamisant son territoire sans pour autant devenir dépendante des métropoles qui l’entourent et en gardant son statut de ruralité.

Des atouts économiques

Pour développer les activités économiques sur leur territoire, la Communauté de communes de Nozay a mis en place des systèmes d’aides à l’installation qui encadrent et soutiennent les entrepreneurs en favorisant la solidarité locale. Les élus insistent sur l'importance de créer une synergie entre les entreprises afin de créer une dynamique économique profitable à toute la communauté et permettant de faire face à la concurrence extérieure. Cela s’illustre par l’aide financière apportée à l’économie locale qui a été débloquée dans le contexte de la pandémie mondiale de 2020. Il y a là une réelle intention de la part de la collectivité de maintenir et de développer les activités économiques sur son territoire.

Les zones d’activités permettent la concentration d’activités économiques et facilitent les échanges entre entreprises. Ainsi, le parc d’activités de l’Oseraye d’une superficie de 23 hectares, en cours d’extension à 50 hectares, est un véritable outil stratégique pour le territoire (photo 1). Les entreprises bénéficient d’avantages fiscaux pour s’y installer, tels que l’exonération de la taxe d'aménagement, et profitent d’une excellente situation géographique puisque la zone est située au carrefour de la Route Nationale RN 137 et de la Départementale D 35, à 20 minutes de Nantes et à 40 minutes de Rennes. En 2021, le parc d'activités comprend une trentaine d’entreprises aux activités variées, qui résonnent à différentes échelles. Elle participe également d’actions favorables à la transition énergétique grâce à son projet d’installation de panneaux photovoltaïques. Le territoire dispose aussi de 3 parcs de proximité destinés à l’artisanat et à l’entrepreneuriat, qui offrent des emplacements sur de plus petites surfaces, plus proches de la clientèle.

Photo 1 - Panneau d’affichage du parc d’activités de l’Oseraye

Image

Crédit photo : A. BALTZER, 2022

La Communauté de communes recense 900 établissements économiques en 2019, soit 153 de plus en 4 années. Plus de la moitié des emplois sont occupés par les habitants eux-mêmes : mais un tiers des travailleurs viennent de l’extérieur, illustrant l'attractivité de son territoire. L’intercommunalité dispose en outre de son propre centre hospitalier présent sur la commune de Nozay, qui offre des emplois à près de 2 000 personnes avec le concours de la maison de retraite Les Cèdres. Ainsi, ces établissements de santé permettent à ce territoire de développer son autonomie.

Des attraits pour les habitants

Les aménagements mais aussi l’élaboration d’un tissu social sont des axes importants abordés par la Communauté de communes de Nozay afin d’améliorer le « bien vivre ensemble ». Le territoire vise à fédérer les habitants autour de projets culturels et de loisirs, à travers notamment la vie associative. Ainsi les communes rassemblent plus de 70 associations touchant différents domaines tels la culture et le sport, augmentant la cohésion et la mixité sociale à travers les loisirs. Plusieurs types d'associations se distinguent, qu’elles soient professionnelles, scolaires, avec les établissements privés ou publics, de services publics, avec par exemple l’Association de Soins Infirmiers de la Région de Nozay (ASSIRNO)... Cette vie associative joue un grand rôle dans le maintien des populations et favorise l’intégration des néo-ruraux. En outre, les structures communales comme les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS), apportent un soutien économique mais surtout juridique et améliorent le pouvoir décisionnel de la Communauté de communes de Nozay.

La priorité est également faite à l'aménagement et au maintien des services et équipements publics. Ainsi, des city-stades ont été créés dans chaque commune (photo 2). Le secteur des loisirs se développe en lien avec l’arrivée des nouveaux résidents. En effet, les plans d’eau de la région sont aménagés pour les activités nautiques comme celui de Nozay avec son Wake Park (photo 3). Cette zone dispose d’une aire de camping-cars, d’un restaurant et d’un hôtel. De nouvelles aires de jeux pour les enfants ainsi que des parkings font leur apparition. Toutes ces installations sont destinées à attirer de nouvelles populations tout autant qu’à renforcer les liens sociaux entre habitants.

Photo 2 - City-stade de Vay inauguré en 2018

Image

Crédit photo : A. BALTZER, 2022

Photo 3 - Terrasse extérieure du restaurant « Le Spot » et système de traction du wake-board de Nozay

Image

Crédit photo : A. BALTZER, 2022

Par ailleurs, le projet de territoire 2017-2030 met en avant l’offre culturelle de la région grâce à son réseau de médiathèques et de bibliothèques, dans l’objectif de rendre accessible le savoir à tous à travers différents outils numériques et papiers. Des projets d'aménagements futurs sont également en réflexion tels celui de la construction d’une maison de services publics qui serait implantée sur un site unique prédéfini ou sur différents sites de la Communauté de communes de Nozay.

En termes d'accès aux équipements et services de santé, la Communauté de communes dispose d’un réseau de professionnels de santé sur le territoire comme des médecins généralistes, des kinésithérapeutes et des opticiens, qui lui permet d’offrir à la fois des soins adaptés à la population et un accompagnement collectif pour les professionnels de santé. Le document de projet de territoire 2017-2030 montre néanmoins la nécessité de communiquer davantage sur ce réseau et ses équipements de santé, afin de fixer les populations sur des services de proximité. La région jouit également d’une autonomie médicale grâce à l’hôpital local de Nozay. Ce dernier fournit une offre de soins diversifiée, en particulier grâce à son service de « médecine et soins de suite » et à son service de gérontologie. Il permet aux habitants de la Communauté de communes d’avoir accès à des médecins spécialistes tels que des cardiologues ou encore des praticiens en hépato-gastro-entérologie. Néanmoins, cet hôpital est dépendant du centre hospitalier de Châteaubriant notamment pour les interventions plus lourdes.

Élément d’attractivité, un axe routier relie la Communauté de communes aux villes de Nantes et de Rennes par la RN 137 qui va de Saint-Malo à Bordeaux. La portion de route entre Rennes et Nantes fait partie de la route des Estuaires parcourant près de 1 300 kilomètres, de la Belgique à l’Espagne. La région est donc parcourue par des flux de circulation à grande échelle. Pour autant, le projet de faire passer la RN Nantes-Rennes au statut d’autoroute a été fortement contesté par la région, de crainte de voir disparaître nombre des sorties. L’axe actuel apparaît comme un réseau de liens entre les différents espaces composant la région de Nozay facilitant les flux d'individus et donc les échanges de savoir-faire, de savoir-être à l’échelle régionale. À une échelle plus vaste, il permet des flux économiques, touristiques ou commerciaux, avec les communes proches comme Derval, Châteaubriant et Héric, ainsi qu’avec les deux principales métropoles, Nantes et Rennes.

Un enjeu de conservation identitaire

Que ce soit en termes de loisirs ou d’infrastructures urbaines, la possibilité d’épanouissement de la population est un enjeu porté par la région nozéenne. La question de l’identité demeure importante. Dans quelle mesure et par quels moyens les communes peuvent-elles conserver une histoire, un patrimoine qui leur est propre malgré une dynamique économique et sociale renouvelée au travers de leurs nouveaux habitants, leurs nouveaux secteurs d’activités, leurs nouvelles capacités d’attraction économique ?

Un des axes majeurs participant à l’identité de la Communauté de communes de Nozay est sa ruralité, qu’elle revendique à travers son statut de territoire rural. La réouverture de la carrière d’exploitation des pierres bleues en est l’illustration. Autrefois façade patrimoniale et économique de la région, sa fermeture avait entraîné la disparition d’un savoir-faire local au profit de techniques de construction plus modernes. Ainsi, dans la région demeurent les vestiges de la présence de plusieurs carrières de pierre bleue, dont la mine d’étain à Abbaretz qui explique la présence du terril. Un musée vient également relater l’histoire agricole de la région avec pas moins de 200 tracteurs et 300 autres engins agricoles. Aujourd’hui, les pierres bleues caractérisent le paysage et l’architecture de la région, et sont remises sur le devant de la scène par les sollicitations artistiques et leur utilisation dans la construction de clôtures (photo 4), façades, toitures, etc.

Photo 4 - Habitat et clôture réalisés en Pierre Bleue (Nozay)

Image

Crédit photo : A. BALTZER, 2022

La préservation des traditions et de la culture propres au territoire devient une préoccupation forte de la collectivité. L'objectif principal de la Communauté de communes est ainsi de rapprocher et de raccorder tous ces territoires ensemble pour créer un lien fort. Le logo, qui représente par des gouttes d’eau sur une feuille les sept communes qui composent l’intercommunalité, en est la parfaite illustration (en haut à gauche, fig. 1). Les nervures de la feuille figurent les liens entre ces communes. Ce logo a été imaginé à partir de la cartographie des communes, il manifeste la volonté de conserver l’identité propre à chaque commune, malgré la « supériorité » de la ville de Nozay due à son poids démographique et économique.

Conclusion

Les communes de la région nozéenne font aujourd'hui face à une montée en puissance des métropoles voisines qui leur font concurrence. Face à cette menace, la Communauté de communes de Nozay a choisi de diversifier l’offre, à destination de populations ou de firmes, de développer les activités économiques, d’aménager les espaces inutilisés, d’améliorer la cohésion sociale des habitants (fig. 1). Sa situation géographique révèle un double enjeu : autant la proximité avec les métropoles nantaise et rennaise apparaît comme une richesse économique, autant le risque de disparaître à leur profit est présent. L’identité revendiquée par les communes démontre la possibilité de maintenir leur attractivité propre.

Figure 1 - Carte de synthèse de la Communauté de communes de Nozay

Image

Bibliography

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise : https://www.auran.org/sites/default/files/publications/essentiels/essentiels2021janv_CC_Nozay.pdf

Communauté de communes de Nozay : https://www.cc-nozay.fr : diversité des documents proposés qui renvoient à cette synthèse

Association de Sauvegarde du Patrimoine Historique et Artistique de Nozay et sa région : https://www.asphan.fr/

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nozay-44170/l-oseraye-poumon-economique-du-territoire-5261498

https://actu.fr/pays-de-la-loire/nozay_44113/intercommunalite-nozay-nouveaux-projets-nom-un-logo-devoiles_14535868.html

Illustrations

Photo 1 - Panneau d’affichage du parc d’activités de l’Oseraye

Photo 1 - Panneau d’affichage du parc d’activités de l’Oseraye

Crédit photo : A. BALTZER, 2022

Photo 2 - City-stade de Vay inauguré en 2018

Photo 2 - City-stade de Vay inauguré en 2018

Crédit photo : A. BALTZER, 2022

Photo 3 - Terrasse extérieure du restaurant « Le Spot » et système de traction du wake-board de Nozay

Photo 3 - Terrasse extérieure du restaurant « Le Spot » et système de traction du wake-board de Nozay

Crédit photo : A. BALTZER, 2022

Photo 4 - Habitat et clôture réalisés en Pierre Bleue (Nozay)

Photo 4 - Habitat et clôture réalisés en Pierre Bleue (Nozay)

Crédit photo : A. BALTZER, 2022

Figure 1 - Carte de synthèse de la Communauté de communes de Nozay

Figure 1 - Carte de synthèse de la Communauté de communes de Nozay

References

Electronic reference

Modou War DIENG, Matthieu EDARD, Noémie GRUSZKA, Matthieu LABOUR, Mathis PATRU, Alexandre PETER, Clément ROUSSEAU and Awa SOW, « La Communauté de communes de Nozay, un patrimoine à préserver et une offre en services et emplois qui tendent à se diversifier », Cahiers Nantais [Online], 1 | 2021, Online since 17 January 2023, connection on 27 January 2023. URL : http://cahiers-nantais.fr/index.php?id=1664

Authors

Modou War DIENG

By this author

Matthieu EDARD

By this author

Noémie GRUSZKA

By this author

Matthieu LABOUR

By this author

Mathis PATRU

By this author

Alexandre PETER

By this author

Clément ROUSSEAU

By this author

Awa SOW

By this author

Copyright

© Copyright