Annotations préliminaires sur la nature et la provenance des pierres mises en œuvre dans quelques gares, haltes et gardes-barrières en Bretagne

Abstract

Le maillage des voies ferrées en Bretagne s’articule autour de grands axes, vers Brest par le nord, vers Quimper par le sud, avec raccordements transversaux, et desserte des cités littorales. La variété lithologique des pierres mises en œuvre dans les bâtiments à usage ferroviaire relève d’une logique sous-tendue par des impératifs économiques et techniques, liés à la distance et à l’aptitude au façonnement des matériaux. Le recours à diverses roches de provenance régionale – granites, grès armoricain, schistes –, ainsi qu’au tuffeau du Val de Loire, de façonnement facile, dessine une diversité chromatique notable.

Index

Mots-clés

chemin de fer, diversité lithologique, roches de socle, tuffeau, Bretagne.

Text

« Il n’est pas nécessaire d’épuiser un sujet, il suffit de faire penser ». Montesquieu

Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.

References

Electronic reference

Louis CHAURIS, « Annotations préliminaires sur la nature et la provenance des pierres mises en œuvre dans quelques gares, haltes et gardes-barrières en Bretagne », Cahiers Nantais [Online],  | 2024, Online since 18 June 2024, connection on 19 July 2024. URL : http://cahiers-nantais.fr/index.php?id=1805

Author

Louis CHAURIS

Géologue, directeur de recherche au CNRS (e.r.), Université de Bretagne Occidentale

By this author

Copyright

© Copyright